Quelles différences entre un chauffage à l’électricité et au gaz ?

Choisir l’énergie de chauffage pour un logement n’est pas une tâche anodine. Une mauvaise décision pourrait faire grimper la facture de chauffage ou encore nuire au confort du logement. Actuellement, l’électricité et le gaz sont les énergies les plus utilisées. La question qui se pose est : quel est le choix le plus approprié ?
Il existe plusieurs paramètres à considérer pour ne citer que l’installation, le fonctionnement, le prix du kwh, la consommation ou encore le confort. Quelles sont les différences entre se chauffer à l’électricité plutôt qu’au gaz ? Quel est le meilleur dispositif pour vous ? 

Chauffage au gaz ou à l'électricité : comment ça fonctionne ?

Pour connaître la différence entre se chauffer à l’électricité et au gaz, il faut déjà comprendre le mode de fonctionnement des chauffages alimentés par ces deux types d’énergies. 

Comment marche le chauffage électrique ?

Avant tout, sachez qu’il existe différents types de chauffage électrique. Ils peuvent tous fonctionner en étant branché à une prise de secteur. Toutefois, la façon dont ils vont chauffer la maison diffère. On va parler en premier lieu du convecteur, ou radiateur électrique. Il s’agit d’un équipement fonctionnant via le principe de convection grâce auquel il chauffe directement l’air de l’habitat. 

Le radiateur à inertie est lui équipé d’une résistance électrique qui va chauffer un matériau à forte inertie. Ce dernier se charge de diffuser la chaleur au sein de l’habitat. Tout comme le convecteur, il va aussi chauffer l’air intérieur. Le radiateur à inertie se démarque par sa capacité à stocker de la chaleur pour ensuite la restituer lentement. Le radiateur à accumulation possède aussi le même principe de fonctionnement. La différence, est qu’il est beaucoup plus robuste. Par ailleurs, c’est un chauffage lourd et encombrant. 

En choisissant un chauffage à l’électricité, vous pouvez également opter pour un panneau radiant ou rayonnant. Ce genre d’équipement diffuse la chaleur au sein même de l’habitat via le principe de rayonnement. En effet, il émet des ondes infrarouges qui ont pour fonction de chauffer les corps solides. 

Comment fonctionne le chauffage au gaz ?

Ce type de chauffage est alimenté par le gaz du réseau ou relié à une citerne individuelle. Il peut fonctionner au gaz naturel ou au propane. Il est équipé d’un brûleur qui va assurer la combustion de l’énergie. La chaleur ainsi produite sera transmise aux émetteurs par un fluide caloporteur. L’équipement peut également produire de l’eau chaude sanitaire

Il existe différents types de chauffage au gaz. Il faut citer en premier lieu la chaudière gaz classique qui chauffe l’eau du circuit à une température élevée. Il y a aussi la chaudière à gaz basse température. Sa particularité réside dans le fait qu’elle chauffe l’eau à une température plus basse, entre 50°C et 60°C, elle est ainsi moins énergivore. Enfin, il y a la chaudière à condensation qui peut récupérer la chaleur latente dans les fumées de combustion. 

Quelque soit le mode de chauffage choisi, sachez que la Prime Coup de Pouce Chauffage vous permet de financer l’installation de votre nouvel équipement de chauffage pour remplacer votre vieille chaudière

Comment installer un chauffage au gaz ou à l'électricité ?

Pour parler de la différence entre se chauffer à l’électricité et au gaz, il faudrait évoquer le mode d’installation du chauffage. L’équipement électrique a pour cela un certain avantage. 

Installer un chauffage électrique est très simple

Le chauffage électrique se démarque effectivement par son côté pratique. Il ne demande pas une intervention spécifique et il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour sa pose. En effet, il suffit de le brancher sur le secteur pour qu’il se mette en marche. Par ailleurs, son entretien reste simple. Un dépoussiérage régulier suffit. 

Installer le chauffage au gaz est plus difficile

En optant pour le chauffage au gaz, il faudrait se préparer à installation d’un système thermique plutôt complexe car il faut mettre en place la chaudière et la relier aux émetteurs de chaleur puis raccorder le système au réseau de gaz ou à la citerne individuelle. Tous ces travaux demandent l’intervention d’un professionnel artisan. En outre, l’entretien du système par un professionnel est nécessaire c’est pourquoi une maintenance annuelle réalisée par un expert est obligatoire. 

Le confort thermique avec le chauffage au gaz ou à l'électricité

Si vous optez pour un modèle électrique, le confort thermique varie en fonction du type de chauffage utilisé. Pour être plus précis, tout dépendra du mode de diffusion de la chaleur. Les équipements qui ont pour fonction de chauffer l’air offrent peu de confort. Ils ont tendance à assécher l’air. C’est le cas du convecteur. En revanche, les équipements radiants ou à inertie offrent un bon confort puisqu’ils diffusent une chaleur homogène et douce. 

Si vous décidez d’opter pour un chauffage au gaz, votre confort sera toujours assuré. Cet équipement offre une chaleur uniforme. Et contrairement aux autres chauffages électriques qui ont le même principe de fonctionnement que lui, il n’assèche pas l’air.

Rendement et impact environnemental du chauffage au gaz et à l'électricité

Le rendement des chauffages au gaz et à l'électricité

En matière de rendement énergétique, le chauffage électrique ne peut pas rivaliser avec certains chauffages au gaz, notamment la chaudière à condensation à haute performance. En effet, cette dernière garantit un rendement optimal, pouvant aller jusqu’à 110%1. La performance du chauffage électrique dépend du type de radiateur utilisé. Notons aussi que se chauffer à l’électricité n’est pas adéquate pour une grande maison. Le chauffage électrique convient plutôt pour les petits appartements. 

Chauffage au gaz ou à l'électricité : quel impact sur l'environnement ?

Evidemment, se chauffer à l’électricité peut être très écologique si vous disposez d’un producteur d’électricité alimenté par des énergies renouvelables. C’est le cas de l’éolien et des panneaux solaires. Il faut souligner qu’une grande partie de l’électricité commercialisée en France est produite via des énergies fossiles ou du nucléaire. Cela dit, le gaz est aussi une énergie polluante. En effet, après combustion, il émet du CO2. Par ailleurs, son processus de production n’est pas écologique. 

La consommation et le montant de la facture du chauffage au gaz et à l'électricité

En général, le chauffage électrique est un équipement énergivore. Si on veut faire des économies d’énergie, il faut s’équiper d’un système de programmation et de régulation performant. Notons aussi que l’électricité est une énergie de chauffage très coûteuse. Le coût de consommation peut donc être élevé. De plus, le prix de l’électricité connaît régulièrement une hausse. Evidemment, le coût du kWh varie d’un fournisseur à l’autre. Raison pour laquelle, il faut faire le bon choix avant de souscrire à une offre de fournisseur d’énergie

Pour ce qui est du prix du gaz, celui-ci est accessible à un tarif plus raisonnable mais est soumis à des fluctuations tarifaires régulières.